Les joies des sites de rencontres

En cette veille de Saint-Valentin, fête commerciale ringarde et dégoulinante (réflexion de meuf seule et aigrie? Je ne pense pas non…), j’ai choisi de vous parler d’un thème très à propos : les sites de rencontres !

Clavier touche coeur

Pourquoi j’ai tenté l’expérience de trouver l’amour en ligne?

Célibataire depuis un petit moment, j’ai cédé aux sirènes des sites de rencontres… Enfin “cédé aux sirènes”, j’ai juste réalisé que, si je ne voulais pas finir ma vie seule avec des chats (auxquels je suis allergiques en plus, je vous raconte pas le délire), c’était un peu le passage obligé…

Alors, beaucoup de personnes, souvent celles qui sont en couple d’ailleurs, ont un argumentaire tout prêt sur la facilité de trouver l’âme soeur. Mais laissez-moi vous expliquer la réalité du célibat :

  • Oui je sors, je vis, je vais dans des bars… Mais quand on est timide, qu’on ne s’appelle pas Gisele Bundchen et qu’on a un minimum d’exigences, ben c’est pas si facile!
  • Non, mes amis n’ont personne à me présenter : je connais déjà tous les amis, d’amis de mes amis, plus leurs cousins et leur grand oncles éloignés… Et puis, quand on a la trentaine, il faut s’accrocher pour en trouver des célibataires de toute manière…
  • Non au boulot je n’ai trouvé personne non plus… Déjà parce qu’ils ont tous 50 ans, 2 chiens et 3 enfants et 4 crédits sur le dos…
    Et puis on m’a toujours dit : “No zob in job”  ! Bon si demain je bosse avec Ryan Gosling, je pense que mes principes ne tiendront pas des masses!

Ayant vu certain(e)s de mes ami(e)s trouver “the one” sur ce genre de site, je me suis dit BANCO, tentons l’expérience !

Alors, ça a donné quoi?

(on dirait que je me fais la conversation toute seule avec ces titres j’adore)

Premier constat :

Le choix des sites / applications de rencontre est énorme !! Et il y en a pour tous les goûts!

On pourra bien-sûr citer les classiques Tinder, Adopte un mec ou encore Meetic, mais je tenais à vous faire partager quelques unes de mes trouvailles :

  • Gleeden : site de rencontres extra-conjugales. Mais attention, c’est pensé par des femmes apparemment, donc rend peut-être le concept moins glauque… Ou pas…
  • Les sites de rencontres par affinités culturelles et religieuses, parce que oui, c’est important de ne pas se mélanger : Mektoub, Theotokos
  • Smell Dating, ou quand la photo de profil ne suffit plus, on passe aux odeurs corporelles pour trouver l’âme sœur.
  • Et attention, j’ai gardé le meilleur pour la fin : Mullet Passion… Ça se passe de commentaires :
Coupe mullet
Le lien du site pour vous prouver que ça existe vraiment : Mullet Passion

Deuxième constat :

C’est hyper chronophage !

  1. Créer un profil vendeur
  2. Swiper, liker, charmer
  3. Engager la conversation
  4. Répondre et poser des questions bateaux : qu’est-ce que tu fais dans la vie, depuis combien de temps tu-es célibataire… Bla-bla-bla…
  5. Proposer ou accepter une rencontre physique
  6. Être déçue
  7. Recommencer

Je peux vous dire que c’est un job à plein temps de faire le tri dans tous ces profils !!!

Alors bien-sûr de temps en temps on rencontre des gens supers et on passe de bons moments, voire on démarre une petite histoire.
C’est d’ailleurs pour cela que je persiste, car comme dirait Lara : “J’y crois encore, on est vivant tant qu’on est mort” (je crois que ce ne sont pas les bonnes paroles, mais je préfère ma version)

Toujours est-il que, même si je n’ai pas trouvé l’amour, j’ai potentiellement sous le coude un sujet en or pour un futur best-seller : un recueil de pépites sur mes rencontres en ligne… Et si je m’associe avec quelques une de mes amies, je pense même pouvoir faire une saga en 18 tomes tellement j’aurais de matières !

Puisque c’est la Saint-Valentin, je vais donc vous faire en cadeau un petit extrait de ce livre imaginaire.

Top 3 des pires “dates” de sites de rencontres :

Le mec aux mœurs cheloues :

Mon premier RDV Adopteunmec.com. Sur le papier, un mec top qui a l’air plutôt pas mal, sympa et intelligent.

Dans la réalité, un mec qui me parle de son ex-femme au bout de 3min. De sa passion pour le libertinage au bout de 15. Et qui au bout d’une heure de date (oui je suis vraiment très optimiste/maso comme fille), me fait tout un laïus sur son dégoût des femmes non épilées intégralement, en concluant d’un regard inquisiteur : “Et toi? Ton silence en dit long…« 

Donc ok, on parle épilation du maillot au premier rendez-vous… NEXXXXT !!

Le mec bipolaire :

De supers échanges par messages : enfin un mec qui écrit sans faire une faute d’orthographe par mot et qui a l’air de s’intéresser à autre chose qu’à son fidèle destrier (il y a une communauté assez hallucinante de fan de motos dans la région…)

Sauf que le jour venu de la rencontre, il s’avère que le mec en question était frappé je pense, d’une incapacité à vivre en société… Regard de pigeon paniqué, réponses en monosyllabe, blancs à n’en plus finir, c’est simple, au bout d’un quart d’heure j’avais épuisé tous les sujets de conversation basiques. Au bout d’une demi-heure je suis partie 🙁

J’étais un peu gênée de l’avoir fait déplacer pour rien ce pauvre garçon. Je me suis excusée par message, ça n’allait pas le faire, pas de feeling… Et là, le monsieur avait retrouvé sa verve par écrit et m’a enchaîné de reproches et d’insultes par pavés de 150 lignes!

Moi qui culpabilisait de ne pas lui avoir laissé ça chance, je me suis finalement félicité d’avoir flairé le psychopathe !

Le mec puant à l’égo surdimensionné :

Quand le mec arrive avec 20 minutes de retard et ne daigne même pas enlever ses lunettes de soleil, déjà on sent qu’il y a un loup…

Quand on se rend compte que sa plus grande passion c’est lui-même et qu’il a tout vu et tout connu, on se dit que c’est pas l’homme de notre vie…

Quand il commence à dire qu’il a du mal à trouver une femme qui ne soit pas effrayé par sa carrière et son salaire énorme, on se dit que c’est un con. (alors bien sûr qu’il n’a pas voulu me le dire son salaire, c’était indécent. Et puis vu que je n’ai pas insisté il me l’a dit quand même!!)

Quand il t’annonce qu’en fait il est toujours amoureux de son ex, qu’il l’a dans la peau et qu’il veut la reconquérir… Ben tu lui craches à la gueule!

Bon la vraie histoire c’est que je suis décidément beaucoup trop gentille et que j’ai passé 20 minutes à faire sa thérapie. Avant quand même de faire le coup de l’appel pour un problème urgent.

Je vous ai épargné toutes les pépites “avant rencontre”, ça sera un chapitre à part dans mon livre, je ne voudrais pas trop vous spoiler hahaha !

J’espère que ce cadeau de Saint-Valentin vous aura plu!

Pour ceux qui me liront et qui sont en couple, vous me direz merci et irez faire signer un contrat d’engagement à vie à votre conjoint pour éviter de revenir au statut si terrifiant de célibataire (ouh le gros mot!)

Et pour les célibataires, je pense que ça vous rassurera de voir que : non, vous n’êtes pas seul(e)s ! Pour en parler, vous pouvez appeler SOS Solo Pipeau au 7 1212, ou me laisser un petit commentaire pour partager votre expérience !!

Saint-Valentin de célibataire
Allez, Joyeuse Saint-Valentin à tous !

Une fille toute simple, parfaitement imparfaite, ayant une forte propension à l'exagération et à la bonne humeur.

Commentaires (8)

  1. Très drôle !!! En effet, tu pourrais écrire un livre avec tous les « dates » ratées..mais au moins ça te fait des histoires à raconter !
    Je te ferais un recueil des miens, ce sera un best seller !
    Mais en effet, je confirme qu’on peut trouver l’amour sur les sites de rencontre !! J’en suis la preuve !!
    Il faut y croire comme dirait Lara… !!!

  2. Oser s’inscrire sur ces sites peut avoir aussi un effet secondaire positif (ça a été le cas pour moi) : arrêter d’être attentiste, de se dire qu’on va rencontrer par hasard le mec qui nous correspond (ou que les potes vont nous le trouver), que si on plait a quelqu’un il fera le 1er pas. Apres une paire de mois sur un site, avec des rencontres aléatoires, quelques bons moments juste pour s’amuser, je me suis dit que dans la vraie vie aussi je pouvais faire le 1er pas, sans forcement chercher l’Homme de ma vie (oui, avec un grand H)… Résultat 1 an plus tard, cette histoire qui s’annonçait plutôt distrayante (on a 13 ans d’écart, oui, je suis une cougar, et j’assume) s’est transformée, on vit ensemble, on est pacsé, tout semble simple… Bref, les sites m’ont décomplexée, boostée…

    1. Jolie histoire Cécile !! Ça donne de l’espoir haha!! Mais vous avez raison, les sites ont de vrais atouts aussi, il faut juste être patiente !

  3. J’ai hâte de te lire 🙂
    Tes articles sont parfaits,
    à quand le prochain !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *