Chronique d’une midinette

Ce week-end, j’étais dans la voiture, en train de réfléchir à quel serait le sujet de mon prochain article… Pas trop d’inspiration, jusqu’à ce que je réalise, que ça faisait 3 fois que je remettais la dernière chanson des Jonas Brothers!

Prise de conscience fulgurante : je crois que je suis restée bloquée à mes 14 ans.

Suis-je atteinte du syndrôme de Peter Pan?

En recherchant la définition sur internet, je tombe sur ça :

“Expression utilisée pour désigner l’angoisse liée à l’idée de devenir adulte et le désir associé de rester enfant et plus généralement pour caractériser un adulte immature”

Je suis loin d’être immature, et même si je suis de nature assez nostalgique, je suis plutôt contente d’être une adulte. Être un enfant c’est cool, mais devoir aller à l’école tous les jours sans être payée ça ferait chier quand même non?

Suis-je victime d’un sortilège?

Je me suis ensuite demandée si en fait je n’avais pas vraiment 14 ans, et que j’avais été projetée dans le corps de mes 32 ans, comme l’héroïne de “30 ans sinon rien”, magnifique film philosophique des années 2000 avec Jennifer Garner.

Impossible, j’ai tout un tas de souvenirs entre mes 14 et mes 32 ans donc je n’ai pas pu faire un saut dans le temps. Et puis si ça avait été le cas, je n’aurais pas apprécié les Jonas Brothers à leur juste valeur étant donné qu’ils n’existaient pas quand j’avais 14 ans.

(je me suis fait mal à la tête avec ce raisonnement…)

Ou suis-je tout simplement une midinette?

J’ai conclu cette intense réflexion sur moi-même par un constat finalement plutôt simple : malgré mes 32 balais, j’ai gardé ce qu’on appelle une âme de midinette, voire d’adolescente attardée !

Il y avait des signes précurseurs quand j’étais pour le coup vraiment adolescente, notamment mon goût prononcé pour les Boys Bands et pour la série Hélène et les garçons dont je ne loupais jamais un épisode…

Et en grandissant, les choses ne se sont pas arrangées avec ma passion pour High School Musical ou encore la saga Twilight (dont les films sont sortis rappelons le entre 2008 et 2012, soit de mes 22 à mes 26 ans)

Dans ma vie quotidienne, je suis pourtant plutôt tournée sur les hommes virils, chauves avec des poils (bon peut être pas chauves quand même), et je m’intéresse à plein de choses un peu plus intellectuelles et/ou de mon âge…

Mais je ne sais pas pourquoi, la jeune Marion de 14 ans survit dans une partie de mon cerveau, et me fait des coucous de temps en temps!

(j’avais un petit dérèglement hormonal à l’adolescence…)

Les 6 signes que vous avez une âme de midinette :

Si vous aussi vous vous posez des questions sur vos rechutes dans l’adolescence, ne vous inquiétez pas, je vous ai listé les 6 symptômes pour diagnostiquer une âme de midinette :

  1. Vous allez voir un film parce que vous trouvez l’acteur mignon, sans même lire le synopsis. Parfois on a des bonnes surprises (pas mal le dernier film de Xavier Dolan)
  2. Vous ajoutez sur Instagram les profils de quelques people au potentiel sexy intéressant mais sans grand talent (hello Matt Pokora!), ou encore des stars qui ont joué dans le dernier film/série que vous avez aimé (et coucou Noah Centineo)
  3. Vous avez fait un top 3 des personnages de séries les plus canons avec vos copines (Jackson Avery de Grey’s Anatomy, Harvey Spector de Suits et bien évidemment, Jon Snow mon amour <3)
  4. Vous écoutez en boucle au choix : Jonas Brother, Justin Bieber, Shawn Mendes, Taylor Swift (j’ai vérifié, j’ai bien une chanson de chacun d’entre eux dans mes favoris)
  5. Vous avez regardé les dernières séries/films pour ado de Netflix : Riverdale, 13 reasons why, A tous les garçons que j’ai aimé
  6. Vous connaissez tous les potins concernant les célébrités : qui sort avec qui, qui va avoir un bébé, quels couples se séparent… Pour ma part, on m’a d’ailleurs affublé du sympathique surnom de Gala dans mon nouveau boulot. Bon en même temps, avec une moyenne d’âge de 50 ans, c’est facile de les impressionner avec mes connaissances people-istiques!


Si vous cochez 4 des 6 symptômes : félicitation, vous êtes une midinette !

Ce n’est pas une maladie très grave ne vous en faite pas. Le seul remède pour y survivre c’est de l’assumer ! .

Regardez moi : je n’ai aucune honte de vous remettre une photo de Jackson Avery torse nu :

Allez je vous laisse, j’ai la nouvelle saison des Aventures de Sabrina à aller regarder 🙂

PS : pour celles que ça intéresse, voilà le lien du clip des Jonas Brothers : promis je ne dirais à personne que vous avez cliqué !

Une fille toute simple, parfaitement imparfaite, ayant une forte propension à l'exagération et à la bonne humeur.

Commentaires (8)

  1. J’adooooore touuut !!! J’ai tout vu et tout écouté !!! C’est grave docteur ????

  2. C’est marrant c’est ce que je me disais hier, j’ai 17 ans …. alors que non bientôt 32…
    Mais moi ça me paralyse 🙁

    1. Il faut pas Dounia ! C’est important de rester jeune dans sa tête 🙂

  3. 38 ans depuis une semaine… et j’ai coché 5 cases… Je suis une incorrigible midinette ^^ les chansons, les séries… mais la palme revient à mon addiction à Twilight…. j’ai même fait croire à mon chéri que je les re re re re regardais une énième fois en VO pour bosser mon anglais…. il l’a cru c’est le principal ! merci pour cet article qui nous fait sentir moins seule 😉

    1. Haha belle stratégie… Midinette certes, mais loin d’être bête 😉

  4. Ahahah j’adore ton article ! Il m’a fait rire, & je me suis aperçue que moi aussi j’étais toujours dans la team midinette !

    A très vite

  5. Moi je suis atteinte du syndrome inverse, je ne connais plus rien de ce qui excite les midinettes d’aujourd’hui !!!
    (A PART JON SNOW OF COURSE)
    J’ai vieilli trop vite, au grand dam de mes copines qui se moque de moi quand je dis « Jules » pour « Jul » ou que je ne connais pas la dernière starlette de téléréalité.

    ps: c’est qui Shawn Mendes ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *