Le débat du Blue Monday

Depuis ce matin, à part si vous vivez dans une grotte, vous n’avez pas pu échapper à cette info : c’est aujourd’hui le jour le plus déprimant de l’année.

En ce lundi 21 janvier 2019, je tenais à partager avec vous mon Blue Monday :

Ciel bleu Blue Monday
Ciel bleu. Bleu se dit blue en anglais. On est lundi. Donc Blue Monday, CQFD

Mais qu’est ce que le Blue Monday?

Non ce n’est pas l’anniversaire d’un membre du groupe Eiffel 65, ni même la sortie d’un film dédiée aux océans.

A l’origine de ce Blue Monday, Cliff Arnal, un psychologue de l’université de Cardiff, auquel l’agence de voyage Sky Travel aurait commandité une étude pour trouver le jour le plus déprimant de l’année. Grâce à sa formule hautement scientifique, c’est le 3ième lundi du mois de janvier qui a été fixé.

Manque de soleil, froid, dettes dues aux fêtes de Noël, échec des nouvelles résolutions… Voilà le combo gagnant pour un moral top moumoute selon Cliffounet.

Cette journée suscite cependant un grand débat : vraie étude scientifique ou supercherie marketing?

Toujours est-il que depuis 2005, on nous ressort la même soupe tous les troisièmes lundis du mois de janvier : si c’est une stratégie commerciale diabolique, pourquoi continue-t’on donc à en parler? Je vous le demande (et j’en parle moi aussi comme un mouton bien évidemment!)

Vive le marketing

Travaillant moi même dans le marketing, je ne peux que saluer cette opération commerciale qui a réussi à faire rentrer dans l’imaginaire collectif la théorie selon laquelle une journée dans l’année serait plus déprimante que les autres. Après, l’histoire ne raconte pas si les ventes de la société à l’origine de l’étude ont réellement bénéficié de coup de pub!

D’ailleurs, de nombreuses marques surfent sur cette journée bleue, et ils auraient tort de s’en priver : quand on est déprimés, dépenser nos soussous est un bon exutoire !

Mention spéciale pour une agence de voyage des Canaries qui a même poussé le vice jusqu’à créer une page en opposition au Blue Monday, pour lutter contre les Fake News :

“Depuis les îles Canaries, nous luttons contre tous les mensonges qui, comme le Blue Monday, génèrent un mauvais climat. Luttons contre les Fake News.”


https://stopbluemonday.com/fr/

Quel beau combat, dénué de tout objectif commercial… Ca m’émeut!

Comment lutter contre la déprime hivernale?

Malgré tout, on sera tous d’accord pour dire que le lundi est en général une journée de merde, et que le mois de janvier n’a pas la palme du mois le plus funky de l’année non plus !

Même si ce lundi n’est pas réellement le jour le triste pour vous, en tout cas il ne l’est pas pour moi (mais la journée n’est pas encore finie!), voici quelque idées pour survivre aujourd’hui :

  • Prendre en photo un beau ciel bleu (j’ai regardé Météo France, une grande majorité du pays est sous le soleil aujourd’hui donc pas d’excuses)
  • Manger du chocolat = valeur sûre contre la déprime
  • Appelez au boulot et dite que vous êtes malade : si on s’y met tous ensemble on peut réussir à transformer cette journée en : “Journée de l’absentéisme au travail”
  • Faites une liste des “Journées” les plus cons de l’année, moi ça m’a fait beaucoup de bien en tout cas !

Mon Top 5 des journées les plus ridicules :

  • 13 janvier: Journée mondiale sans pantalon. Un événement qui manque de couverture médiatique, c’est bien dommage..
  • 8 mars : la Journée des droits de la Femme… Parce que c’est triste qu’on ait encore besoin d’avoir une journée dédiée à ça (Instant féministe bonjour)
  • 1er juin : Journée nationale du donut. Importance maximale
  • 11 septembre : Journée internationale du lait concentré en berlingot. Très précis quand même, et un peu discriminant pour le lait concentré en tube ou en canette…
  • 20 septembre : Journée mondiale du Prout… Ca se passe de commentaires
  • 19 novembre : la Journée Mondiale des toilettes (on reste cohérent dans la chronologie)

Et si tous ces petits conseils ne fonctionnent pas, le Blue Monday coïncide cette année avec la journée internationale des câlins! Alors Let’s hug

Journée internationale des câlins

Une fille toute simple, parfaitement imparfaite, ayant une forte propension à l'exagération et à la bonne humeur.

Commentaires (5)

  1. J’aime beaucoup ! A un détail près : la journée mondiale des toilettes est l’occasion pour parler de l’accès à l’eau, à des conditions hygiéniques correctes et à des soins dignes de ce nom dans des parties du monde qui n’en ont pas forcément. Malheureusement, ce qu’on prend pour acquis ici ne l’est pas forcément ailleurs et je trouve bien qu’il y ait des jours désignés pour en parler, parce que sinon ça se noie dans la masse des informations « dramatiques » que nous recevons chaque jour. Désigner une journée pour ça permet de lui donner une visibilité ! (désolée, c’était ma minute « donneuse de leçons », je te promets qu’en temps normal je ne fais pas forcément ça :p ).

    1. Complètement d’accord avec vous Mme Givrée! Pour être honnête, j’ai hésité avant de citer la journée mondiale des toilettes, car je sais que c’est quelque chose d’extrêmement important dans certains endroits qui ne bénéficient pas de la même chance ni de la même éducation que nous au niveau de l’hygiène. Mais je n’ai pas pu résister à la blague d’un enchainement aussi facile avec la journée du prout… J’ai honte, mais j’ai ri en l’écrivant !

  2. Merci, maintenant j’ai « I’m bluuuuuue da be di da be daaaa et da be diiii da be daaaa…. » dans la tête.

Répondre à Laurine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *